Ville de Monestier-de-Clermont

Ville de Monestier-de-Clermont

La Porte du Trièves

Suite à la parution du décret du 02 avril 2021 portant diverses mesures de lutte contre la COVID 19, la préfecture nous a fait parvenir ses consignes pour le confinement d'avril 2021, notamment au sujet de l'attestation de déplacement dérogatoire, la liste mise à jour des personnels prioritaires et la vente d'alcool.

1 - Le modèle d'attestation de déplacement dérogatoire qui permet de mieux comprendre les conditions de déplacement à compter de mardi 6 avril 2021 à 06 h.
Nous vous rappelons que, dans l'attente de l'entrée en vigueur des nouvelles restrictions, le couvre-feu actuel reste applicable.

Attestation de déplacement dérogatoire

fr/attestation-deplacement-derogatoire-covid-19/Générer en ligne

pdfVersion imprimable

Versions accessibles : pdfPDF pdfDOCX pdfTXT

L'attestation est également disponible sur l'application TousAntiCovid .

2 - La liste mise à jour des personnels prioritaires qui peuvent, à certaines conditions, bénéficier d'un accueil pour leurs enfants scolarisés entre 3 et 16 ans. Cette liste comprend désormais les policiers municipaux, les ATSEM et les sapeurs-pompiers. Pour en bénéficier, il appartient aux familles concernées de se rapprocher de l'établissement scolaire de rattachement de l'enfant. La DSDEN pourra vous apporter plus de précisions à l'adresse-mel suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie pour lesquels une solution d’accueil doit être proposée :

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie et les ambulanciers;
  • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
  • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil ;
  • Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, sapeurs-pompiers professionnels, policiers municipaux, surveillants de la pénitentiaire)

Le Préfet de département est chargé d’identifier et de prioriser les besoins d’autres personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la vie de la Nation. Il transmet au recteur d’académie la liste des enfants concernés avec leurs adresses de scolarisation habituelle. En fonction des capacités d’accueil, le recteur informe le Préfet du nombre d’enfants qui peuvent être accueillis dans le respect des consignes de sécurité ainsi que les lieux d’accueil.

Pour la période des vacances scolaires, il appartiendra aux maires de se rapprocher de ce même service afin de déterminer les conditions de fonctionnement des accueils de mineurs sans hébergements.

3 - L'arrêté préfectoral du 26 mars 2021 interdisant la vente d'alcool à compter de 18h et sa consommation sur la voie publique à compter de 12h à Grenoble et 18h dans le reste du département, ainsi que prononçant la fermeture des surfaces commerciales non alimentaires de plus 10 000m² reste en vigueur. Il complète ainsi l'interdiction de vente à emporter des boissons alcoolisées sur la voie publique prévue par le décret du 02 avril 2021. Cette interdiction vise à limiter les rassemblements festifs et la consommation sur la voie publique. Il est important que les polices municipales se mobilisent en complément des autres forces de sécurité intérieure pour faire respecter ces interdictions.

Précision importante : les commerces dits essentiels qui peuvent demeurer ouverts, ne doivent pas excéder 10 000m² ni se situer dans un ensemble commercial de plus de 10 000m² fermé par arrêté préfectoral précité. A titre d'exemple, un salon de coiffure situé en centre -ville est autorisé à fonctionner alors qu'il est fermé dans une galerie d'un centre commercial de plus de 10 000m². De même, seuls les magasins de bricolage (considérés comme essentiels) de moins de 10 000m² peuvent rester ouverts. Dans ces mêmes centres commerciaux (>10 000m²) seuls les commerces alimentaires (boulangerie par exemple) et les pharmacies demeurent ouverts.

Enfin, parmi les mesures nouvelles sur lesquelles nous souhaitons attirer votre attention :

  • - Seuls les marchés alimentaires sont désormais autorisés ce q ui exclut l'organisation des brocantes y compris par les professionnels. Les ventes de plants ou de graines restent autorisées.
  • - Les manifestations sportives amateures ou récréatives sont toujours interdites. Seuls les sports individuels sont autorisés en plein air. Concernant les mineurs, il convient de vous rapprocher de la DSDEN pour plus de précisions sur les pratiques sportives.

Mairie Monestier-de-Clermont
103 Grand Rue
38650 Monestier-de-Clermont

04 76 34 06 20
Toutes nos coordonées

contact

GELAUFF.COM Solutions Internet