Ville de Monestier-de-Clermont

Ville de Monestier-de-Clermont

La Porte du Trièves

Un peu d'histoire : Le CCAS trouve son origine dans les bureaux de bienfaisance crées par la loi de 1796 et les bureaux d'assistance rendus obligatoires dans chaque commune par la loi du 15 juillet 1883.
C'est en 1978 que le bureau d'aide sociale prend le nom de centre communal d'action sociale (CCAS), nom qui sera consacré qu'en 1986 par la loi du 6 janvier 1986.
Et ce n'est qu'en 1995 que sont enfin précisées les missions et l'organisation du CCAS par un décret. (1)
Le principe est que chaque commune doit constituer un centre communal d'action social.

Pour pourvoir fonctionner, le CCAS dispose d'un conseil d'administration composé du Maire, d'élus de la commune et de membre représentant des associations dans le domaine de l'insertion, des personnes handicapées, de retraités....etc.
Le CCAS a un budget autonome à celui de la commune.
Son but est d'animer une action générale de prévention et de développement social dans la commune.

Plus précisément sur la commune de Monestier de Clermont, le CCAS intervient actuellement sur les actions suivantes :

  • Portage de repas aux personnes âgées (en cours de modification et bientôt remplacé pour un gouter et panier garni pour les fêtes de fin d'année)
  • Aides aux familles en grosses difficultés en lien avec l'assistante sociale
  • Aides aux familles pour les voyages scolaires
  • Versement de subvention à diverses associations en lien avec l'action sociale
  • Repas des anciens.
  • Bon carburant pour les demandeurs d'emploi (pour cette action, nous sommes seulement intermédiaire puisque le conseil général nous rembourse les bons alloués.)

Comme vous le constaterez dans la présentation du budget ci-dessous, notre CCAS fonction avec un budget restreint, d'environ 21 133 € pour l'année 2014.

Nouveauté cette année, nous allons mettre en place des aides pour les adhésions sportives ou culturelles pour les enfants de moins de 16 ans pour les inscriptions 2014/2015 pour les familles ayant un quotient familial inférieur à 600.
Une enveloppe budgétaire de 1 000 € sera prévue à cet effet et ne pourra être dépassée
Les demandes seront envoyées en Mairie avec une photocopie du quotient familial et le reçu du paiement fourni par l'association.

  • Décret 95-562 du 6 mai 1995 modifié par le décret 2000-6 du 04/01/2000 codifiés aux articles R123-1 et suivants du CASF.
GELAUFF.COM Solutions Internet